Retour à la page d'accueil

 

 
Quoi de neuf sur le site de la NÉR2?
La NÉR2, c'est quoi?
Version du site en Anglais
Projet Canada/Japon
Publication vedette de la NÉR2
Ateliers et conférences
Conférences de la FCRR
Dépêches, annonces et opportunités
Visitez les 32 sites d'étude de la NÉR2
Documents et Présentations PowerPoint
Qu'avons-nous appris?
Communiqués de Presse
Lectures suggérées
Publications de la Fondation canadienne pour la revitalisation rurale
Hyperliens externes
Recherche
Utilitaires
Retournez à la page d'accueil
 
 

 

Galerie photographique des sites de la NÉR :

Site 6 - Blissfield, Nouveau Brunswick


Site Internet local :

http://www.gov.nb.ca/


Blissfield est situé à le long de la rivière Miramichi, à 5 kilomètres au nord-est de la localité de Doaktown, sur laquelle le village dépend pour la plupart de ses marchandises et services. Il s'agit d'une paroisse non incorporée avec moins de 500 habitants, construite le long d'une des artères les plus passantes de la province, la route 8.

L'industrie de sylviculture y est très importante. Il y a quatre emplacements de scieries à bois de charpente dans un rayon de 30 km. du centroïde de Blissfield. Les deux les plus importantes sont la Blissfield Lumber Yard, propriété de Glen Gilks, un résident de Blissfield et le Russel and Slim Mill qui a subi de nombreux efforts de reconstruction et qui a été récemment acheté par la Irving Company du Nouveau Brunswick. L'arrivée d'Irving à Blissfield n'était pas un événement qui a été accepté par tous les résidents au début. Beaucoup de gens se sont opposés à cet achat, mais à la fin, cette scierie est devenue un employeur important pour les habitants de Blissfield.

La région a de nombreux fournisseurs d'équipements, auberges, et pavillons saisonniers qui fournissent aux visiteurs l'accès aux ressources et à la beauté du la rivière. La Miramichi a vu ses stocks de saumon diminuer ces dernières années, ce qui a mené à une baisse de fréquentation de la part des amateurs venant pêcher le long de la rivière. La région a mis en marche différentes stratégies pour aider à la régénération de la rivière. Un programme de pêche avec remise à l'eau des prises a été mis en application, une association de protection du saumon de la Miramichi a été formée, et un comité de gestion de la ligne de partage des eaux a été établi, tout cela dans un effort pour aider à préserver l'écosystème de la rivière.

Le niveau d'exode des jeunes est plutôt élevé, car ils ont beaucoup de difficulté à se trouver des emplois. Les personnes qui recherchent du travail dans n'importe quel autre domaine que les entreprises liées à la sylviculture doivent quitter le secteur. Ceux qui veulent poursuivre leur éducation doivent aussi partir.

L'opinion générale des habitants de Blissfield est qu'il y a beaucoup de possibilités pour le développement et la croissance. Les problèmes qu'ils rencontrent sont liés au manque de financement et à la compétitivité élevée entre les entreprises. Le développement immédiat serait du ressort de l'industrie touristique. La probabilité d'une autre ouverture de scierie dans le secteur est faible. On a également entretenu la possibilité de la construction d'un mail à Blissfield, aussi bien qu'un restaurant de la chaine Tim Horton's.